Appartenance Mauricie et le 2.0

15 octobre 2013

Un projet qui fonctionne en Mauricie :

                       

Alors que les sociétés d’histoire et les institutions patrimoniales tentent de trouver des façons d’attirer les jeunes, Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale (www.appartenancemauricie.net) compte déjà quatre jeunes administrateurs sur son conseil d’administration. Un modèle unique au Québec selon la Fédération Histoire Québec!

      Ce que nous avons fait :

–          La création d’un bulletin électronique faisant état de l’actualité historique régionale, envoyé mensuellement aux membres;

–          Une séance photo thématique «jeune». Nous utilisons ces photos dans toutes nos communications;

–          L’animation journalière de notre page Facebook;

–          La création d’une capsule historique et d’un concours diffusés sur les réseaux sociaux;

–          La création d’une signature visuelle distinctive;

–          Un rallye historique durant les Journées de la culture;

–          La tenue d’un kiosque au Salon du livre;

–          La tenue de conférences historiques sur des sujets attrayants (ex. : la prostitution à Trois-Rivières au 19e et 20e siècle, la chasse aux sorcières, Laviolette n’a pas fondé Trois-Rivières, etc.).

 

      Les résultats :

–          Une moyenne de 50 participants à nos conférences historiques (dont la moitié étant des jeunes de 18 à 35 ans);

–          800 visionnements de la capsule historique et sa diffusion au Téléjournal de Radio-Canada du Saguenay-Lac-St-Jean;

–          Une invitation à présenter une conférence sur le volet jeunesse au Congrès de la Fédération Histoire Québec;

–           La négociation d’une entente de partenariat avec le programme Histoire et civilisation du Collège Laflèche;

–          Notre page Facebook est passée de 60 à 500 fans;

–          Un passage de 3 à 40 jeunes membres (18-35 ans) en un an et demi;

–          Une notoriété et une image dynamique!

Marie-Pier Lemaire

Administratrice Appartenance Mauricie

Laisser un commentaire