Comment susciter la générosité d’un donateur

28 octobre 2013

Comment susciter et préserver la générosité d’un donateur?

Voilà le genre de question « qui tue », pour paraphraser Guy A. Lepage. Cette question mérite que les gestionnaires d’organismes prennent le temps de s’y attarder.

En premier lieu, une bonne liste de donateurs doit contenir des informations détaillées. Dans quel cadre s’effectue la sollicitation? Par lettre? Pour un événement-bénéfice? La contribution provient-elle d’un de vos contacts? Quel âge a le donateur? Femme ou homme? S’agit-il d’une contribution unique ou récurrente? Si récurrente, depuis quand? Don ou commandite? Le don provient-il d’un legs testamentaire? S’agit-il d’un don en argent ou en matériel? Cette contribution fait-elle suite à une campagne publicitaire? Est-elle liée à la présidence d’honneur de votre comité de financement? Est-ce un don d’individu, de corporation, de fondation, de communauté religieuse? Etc.

Le plus difficile pour les organisations où il y a un fort roulement de personnel est de colliger et de mettre à jour l’ensemble de ces informations. Plus un organisme a une bonne connaissance de ses donateurs et met à jour régulièrement leur profil, meilleure sera l’approche qu’il adoptera pour les événements et stratégies à venir. Il y a un public pour chaque sollicitation et il est important de bien le connaître. Ça évite d’éparpiller ses forces et d’effectuer des sollicitations trop larges du genre « bouteille à la mer ».

Voici quelques informations qui vous aideront à optimiser vos démarches. Un donateur satisfait de sa relation avec l’organisation pourra contribuer à sa cause durant 5 à 7 ans. Il apprécie recevoir le reçu aux fins d’impôt dans les 30 jours suivant sa contribution. Un donateur aime avoir des nouvelles de l’organisme : son développement, ses réalisations et surtout l’impact de son travail pour les clientèles qu’il dessert. Un donateur apprécie voir son nom mentionné dans un rapport annuel ou sur un tableau d’honneur, quel que soit le montant de sa contribution, sauf s’il demande l’anonymat. Après quelques années, un donateur peut être intéressé à ce qu’on fasse appel à lui pour son expertise ou pour participer à un comité ou un conseil d’administration. Un donateur aime beaucoup rencontrer l’équipe de bénévoles ou de permanents et être invité à des soirées de reconnaissance des bénévoles ou à des journées portes ouvertes.

Soyez à l’écoute de vos donateurs, ils entendront davantage l’appel de votre cause.

Laisser un commentaire

*