L’importance d’adopter du code d’éthique

1 août 2013

L’importance d’adopter un code d’éthique sur les donateurs

 

Notre société est régie par plusieurs codes de sécurité, diverses règles de fonctionnement et une grande variété de procédures. Ces mesures servent à protéger plusieurs parties – dont éventuellement les gens – et à se prémunir contre des situations fâcheuses. Pourtant, plusieurs organismes à but non lucratif ne possèdent pas de code d’éthique pour encadrer leurs recherches de partenaires financiers, ce qui peut susciter des conflits entre conseil d’administration, personnel permanent et bénévoles.

Un bon code d’éthique permet de mettre des balises claires à vos sollicitations financières. Voici quelques questions à se poser pour aider à son élaboration. À quoi servira le code d’éthiqueDurant combien de temps devrait-on l’appliquer avant de l’actualiser? Qui est concerné par le code? Le conseil d’administration, le comité de financement, les membres, les employés, les bénévoles? Quels types de donateur le code exclut-il? Pour quelles raisons?

C’est ici que ça se complique puisque chaque organisation ainsi que les personnalités qui gravitent autour d’elle ont leurs opinions sur une entreprise X, ses réalisations, son développement économique et social, etc. Le plus difficile est de faire abstraction de ces avis subjectifs pour déterminer qui sera admissible ou non à un partenariat financier cohérent avec les valeurs de votre organisme.

Pour éviter des discussions interminables qui pourraient amener des conflits personnels, je vous suggère de travailler avec une personne spécialiste en gestion des organisations ou en ressources humaines qui prendra le temps de bien définir votre code d’éthique… trop souvent inexistant dans les organismes. Responsables d’organisme, possédez-vous un code d’éthique sur les donateurs?

Un bon code d’éthique peut comporter plusieurs volets, selon le type de recherche de financement que vous voulez effectuer et la clientèle qui sera sollicitée. Comme l’appellation « marketing social » est très à la mode et que les entreprises exigent de plus en plus de visibilité en échange de leur contribution, il est important pour une organisation d’être au clair avec son code d’éthique. Que votre organisme soit communautaire, culturel ou sportif, une bonne sollicitation se prépare à l’avance et le code d’éthique devrait précéder l’ensemble de ces démarches. Force est de constater que les organisations qui sont toujours en action et débordées par les tâches quotidiennes négligent souvent cette dimension éthique et responsable.

Tout au long de l’année, vous trouverez dans ce blogue des billets de Nathalie Lemieux, spécialiste en relation de travail et formatrice sur les rôles et responsabilités des conseils d’administration.

Laisser un commentaire