L’importance de la gouvernance dans les organismes

7 août 2013

Vers une meilleure gouvernance démocratique

 

 

Saviez-vous qu’un leadership est essentiel afin d’éviter le piétinement, la confusion au sein de l’organisation? Mais qui doit assumer ce leadership? La personne à la coordination/direction, le conseil d’administration, le comité exécutif ou la personne à la présidence? Saviez-vous que la coordination est responsable du volet opérationnel tandis que le conseil d’administration est responsable du volet décisionnel de l’OBNL? Ou encore, que le pouvoir d’un conseil d’administration est assumé lors des réunions ou dans le cadre de tâches ou mandats spécifiques?

 

Il est sage de clarifier les responsabilités et les pouvoirs de l’ensemble des structures, ainsi que les acteurs et actrices de l’organisation (membre siégeant au CA, l’assemblée générale des membres, membre bénévole à la cuisine, équipe de travail…). De même que de préciser l’arrimage entre la coordination et le conseil d’administration.

 

D’autres conditions organisationnelles sont également cruciales afin de favoriser une bonne gouvernance. Avez-vous clarifié votre type de gestion et vos règles de fonctionnement? Vos outils sont-ils élaborés de manière efficace?  Quant à la relève au sein du conseil d’administration, avez-vous des mécanismes ou encore un guide d’accueil afin de favoriser l’intégration des personnes nouvellement membres? Un document précisant notamment, votre philosophie, vos valeurs… Et que dire des réunions, sont-elles motivantes? Donnez-vous un temps raisonnable pour leur déroulement ou encore, pour les débats et la prise de décision?

 

Quant au niveau personnel, la participation de vos membres, est-elle significative? Leur attitude est-elle positive? Quel est leur niveau d’engagement, les personnes ont-elles du temps à investir? Ou encore, quelle est leur motivation? Que font-elles afin de se familiariser avec les sujets? Peuvent-elles travailler en équipe de manière coopérative? Votent-elles selon leur  conscience et toujours dans le meilleur intérêt de l’organisation?

 

Enfin, il y a autant de conditions gagnantes relevant tant de l’organisation que des personnes elles-mêmes et par conséquent, il est important d’y apporter une attention des plus particulière et de manière constante et ainsi, tendre vers une meilleure gouvernance.

 Nathalie Lemieux, spécialiste en relation de travail et formatrice

Laisser un commentaire

*