Nous sommes tous des mécènes

29 janvier 2014

Nous sommes tous des mécènes

Nous avons la chance de vivre dans l’un des pays du G8 qui se démarche par sa richesse et qui recèle plusieurs possibilités de développer notre potentiel individuel, selon une offre variée. Nous avons la chance de nous faire instruire et de nous faire soigner. Nous sommes des gens généreux, sensibilisés à diverses causes. Nous nous interrogeons sur ce qui peut être amélioré pour rendre nos sociétés plus confortables, où il fait bon vivre, en sécurité. Selon notre réalité et nos moyens financiers, nous fourmillons de projets qui nous tiennent à cœur : voyages, rénovation de maison, acquisition d’un chalet, etc. Certaines personnes peuvent même se permettre, à l’approche de la cinquantaine ou de la soixantaine, de prendre une demi-année sabbatique ou une année complète.

Pourquoi ne profitons-nous pas de cette richesse personnelle pour donner à des causes qui nous sont chères? Est-ce parce que nous ne connaissons pas les fondations existantes? Ou est-ce parce que nous croyons que les sommes que ces fonds sollicitent dépassent notre capacité de paiement?

Il m’apparaît important de laisser une empreinte philanthropique dans notre planification financière. Nous pouvons développer notre générosité individuelle par des fonds ou des fondations. Pour plus de renseignements, je vous invite à consulter le formulaire et les critères d’admissibilité de Revenu Canada.

Vous avec le choix entre créer une fondation que vous gérerez vous-même : avec un conseil d’administration, une assemblée générale et des réunions. Vous pourriez aussi contribuer à un fonds existant dans l’une des régions du Québec, via les fondations communautaire. En investissant un montant de 5000 $, vous pourriez créer votre propre fonds ou fondation, à votre nom, qui vous permettra d’aider des organismes de charité de votre choix. Le fonctionnement est simple. Les responsables de fonds placent pour quelques années les 5000 $ que vous investissez, pour faire fructifier votre capital. Ensuite, selon vos priorités et vos choix, des organisations recevront des dons de votre fondation. Avec cette formule, vous n’aurez pas à mettre en place de conseil d’administration et d’assemblée générale. De plus, tout en vous procurant certains avantages fiscaux, votre contribution sera gérée par des spécialistes. Voici les liens des deux plus importantes fondations communautaires au Québec : Fondation du Grand Montréal et Fondation communautaire du grand Québec.

Le développement de la philanthropie individuelle est un héritage pour les générations futures… donnons au suivant!

Laisser un commentaire